Plein ecran

« Le Front Populaire prévoit la déchéance de la nationalité en 1938 »

Août
2010

Bruno Gollnisch était aujourd’hui l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC

Il suffit d’en revenir à des lois que la Gauche pourra difficilement contester. »

« La proposition de priver de la nationalité française des criminels qui s’en prendraient aux forces de police par exemple, cela suppose qu’on réforme le Code de la Nationalité. Je me suis replongé cette nuit dans mon livre d’étudiant en droit à l’époque du général De Gaulle. On s’aperçoit que les décrets-lois du Front Populaire, c’est-à-dire de la gauche de 1938, prévoyaient la déchéance de la nationalité française des étrangers naturalisés depuis moins de 10 ans, qui commettaient des crimes ou des délits passibles d’un an de prison. Il suffit d’en revenir à des lois que la Gauche pourra difficilement contester. Madame Royal ne pourra pas se joindre au concert des pleureuses, ni monsieur Badinter… […] »

RMC

Commentaires

X