Plein ecran

« 1917 » impressionne par le jeu des acteurs et sa réalisation, mais s’inscrit dans la lignée du Trumpisme

13/01

Le film a un jeu d’acteur et des réalisations techniques étonnantes, mais sa narration simpliste s’inscrit dans la lignée du Trumpisme

« 1917 » est un film qui correspond parfaitement aux objectifs du président Donald Trump, même si les cinéastes n’en avaient pas l’intention.

Je ne prends aucun plaisir à critiquer « 1917 ». […] Pourtant, en le regardant, je me suis senti très mal à l’aise – non pas pour des raisons esthétiques, mais pour des raisons morales. « 1917 », comme son titre l’indique pour les historiens avertis, est un tableau de la Première Guerre mondiale. Tout film se déroulant pendant ce conflit a la responsabilité de rendre compte des horreurs du nationalisme, tout comme un film qui se déroule pendant la guerre civile doit traiter de l’esclavage, et un film qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale doit souligner le fascisme.
[…]

L’un des dirigeants les plus puissants de ce conflit, le Kaiser Wilhelm II, se considérait comme un nationaliste allemand. Il se considérait comme brillant, mais a été décrit plus précisément comme ayant « vu les autres en termes instrumentaux, était un menteur compulsif et semblait avoir une compréhension limitée des causes et des conséquences« . Sa maladresse en matière d’affaires étrangères a jeté les bases qui ont contribué à ce conflit mondial, en grande partie parce qu’il était réticent à écouter des conseillers ayant plus de connaissances que lui.

En d’autres termes, il était un proto-Donald Trump.[…]

Salon

Cinéma : avec « 1917 » Sam Mendes réinvente le film de guerre

Charlie Hebdo : la tombe de Georges Wolinski dégradée
Nancy : Deux "mineurs non accompagnés" maghrébins jugés pour vol et pour une rixe ultra-violente, un élu LR s'émeut du manque de personnel pour "les encadrer dans de bonnes conditions"

Commentaires

Accueil
Menu