Plein ecran

Le Pr Berger explique pourquoi il n’y a que 8% de jeunes d’origine française dans les centres éducatifs renforcés

13/01

Entretien intégral (recommandé) :

Extraits :

Extrait politiquement incorrect où il renie les explications liées à la précarité et la ghettoïsation

Le professeur évoque l’augmentation des violences en France : « On arrive à une violence gratuite toutes les 44 secondes, et là-dedans il n’y a pas les violences faites sur les pompiers ou les violences groupales. » (…) « Il y a très clairement un lien entre immigration et violence »

Le problème de l’éducation

« 50% des jeunes qui commettent des violences gratuites sont incapables de déchiffrer les expressions du visage de l’autre »

Absences de pensée et d’empathie

Sa solution passe par la prison d’abord et l’éducatif ensuite

Complément :

Le plus grand spécialiste de la prise en charge psychologique des enfants et adolescents violents en France : «Non, la violence gratuite n’est pas due à la ghettoïsation»

Lyon : la technique du vol en dansant fait son retour chez les migrants mineurs
Grenoble : Des "libertaires anticapitalistes" locaux revendiquent un 25ème acte criminel après l'incendie d'un site Enedis (préjudice estimé à 2M€)

Commentaires

X
Accueil
Menu