Plein ecran

Belgique : pointé du doigt pour ses accointances avec les néofascistes turcs, le bourgmestre Emir Kir exclu du PS (MàJ)

22/01

21/01/20

L’affaire Emir Kir met le Parti socialiste en porte-à-faux avec une partie de son électorat. Elle renvoie aussi d’autres formations politiques belges face aux dérives du vote communautariste.
(…) www.wort.lu

18/01/20

La commission de vigilance du PS a décidé d’exclure Emir Kir du parti

La commission de vigilance du PS a décidé l’exclusion du député-bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir, a-t-on appris samedi à la Fédération du Parti Socialiste sur le coup d’une heure du matin. Selon cette source, la Fédération se prépare à diffuser un communiqué à ce sujet.

La commission de vigilance qui s’est réunie durant plusieurs heures avait à prendre position sur plainte de Jeremie Tojerow, un militant saint-gillois du parti au sujet de la rencontre du député-bourgmestre de Saint-Josse-Ten Noode, avec avec deux maires turcs d’extrême droite, aux côtés de quatre autres maires turcs en marge d’une réunion à laquelle ceux-ci avaient pris part au niveau européen en décembre. Jusqu’à présent, sans nier les avoir rencontrés, M. Kir a toujours démenti avoir invité ces bourgmestres d’extrême droite. Mardi dernier, après avoir été entendu par les rapporteurs de la commission de vigilance de la fédération bruxelloise du PS, il avait redit son « attachement aux valeurs du PS et rappellé avec force » sa « condamnation de l’extrême droite ». Il avait « réaffirmé sans ambiguïté » qu’il s’agissait d' »une erreur d’appréciation » de sa part et qu’à l’avenir, il ferait « preuve de plus de vigilance ».

RTL

11/01/20

Edito: Le temps est venu pour le PS de se séparer d’Emir Kir

« Je suis victime d’un lynchage raciste et turcophobe », affirme Emir Kir. Le député PS et bourgmestre de Saint-Josse manque rarement une occasion de surfer sur le communautarisme. Il assoit ainsi son pouvoir, dans sa commune, ainsi que dans la Région bruxelloise. En ce moment, et une fois de plus, l’homme aux 18 540 voix de préférence est dans la tourmente après avoir reçu deux maires turcs issus du parti d’extrême droite MHP et liés aux néofascistes Loups gris.

[…]

La Libre

France. Signes d’appartenance à une organisation armée néo-fasciste, christianophobe et antisémite, usage d’armes à feu… Tranche de vie lors d’un mariage

Le vrai discours des Loups gris turcs : « vous avez fait de la Belgique votre Emirdag »

Belgique : un défilé d’enfants turcs en uniforme provoque une polémique

Belfort (90) : Yassine Belattar sera au Festi’Anatolie de la Cojep, organe relais de la propagande du parti AKP d’Erdogan en France

 

Espagne : la Cour suprême accorde une pension aux veuves d’un polygame marocain
Le téléphone de Jeff Bezos hacké par l’Arabie saoudite

Commentaires

Accueil
Menu