Plein ecran

Royaume-Uni : des musulmans se prépareraient à quitter le pays après la victoire de Boris Johnson (MàJ: une candidate du labour confirme)

18/12

18/12/2019

Une ancienne candidate travailliste affirme qu’après la victoire électorale de Boris Johnson, l’un de ses proches fait partie des personnes qui envisagent de quitter le Royaume-Uni par crainte d’une « normalisation du racisme ».

Faiza Shaheen était candidate au Parlement dans la circonscription de Chingford et Woodford Green, où elle espérait déloger l’ancien secrétaire d’État au Travail et aux Pensions Iain Duncan-Smith.

Après la défaite électorale, Mme Shaheen a dit qu’elle avait vu « cinq familles différentes qui ont discuté avec moi de leur projet d’expatriation du Royaume-Uni au cas où le racisme s’aggraverait ».

Elle a ajouté qu’il était « effrayant que nous en soyons là ».

Mme Shaheed a déclaré à Metro.co.uk :  » J’ai été en contact avec mon cousin, qui a parlé de mettre de l’argent de côté au cas où les choses tournent vraiment mal, c’est la conversation dominante « .

Boris Johnson a été accusé d’islamophobie en raison des commentaires qu’il a faits dans le Telegraph l’année dernière,comparant des femmes musulmanes à des « boîtes aux lettres et à des braqueurs de banque ».

Le premier ministre dit que ses paroles ont été prises hors contexte et qu’il défendait le droit des femmes musulmanes de porter ce qu’elles veulent.
[…]

Metro.co.uk


16/12/2019

Des musulmans britanniques ont commencé à préparer leur départ du Royaume-Uni par crainte pour leur « sécurité personnelle » maintenant que Boris Johnson est Premier ministre pour cinq ans, peut révéler Metro.co.uk.

Parmi eux, le directeur d’une organisation caritative musulmane, qui fournit des colis de nourriture aux pauvres de Manchester, après avoir dit qu’il avait peur pour « l’avenir de ses enfants ».

Manzoor Ali a déclaré : « J’ai peur pour ma sécurité personnelle, je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants ».

Cela arrive après que le Premier ministre ait été accusé d' »islamophobie et de racisme » à la suite d’un certain nombre de commentaires controversés faits dans le passé, dont ses remarques dans un article paru en 2005 dans le Spectator dans lequel il avait affirmé qu’il était parfaitement « naturel » pour le public d’avoir peur de l’Islam.

M. Johnson a également fait l’objet de nombreuses critiques pour avoir comparé les femmes musulmanes à des « boîtes aux lettres et des braqueurs de banque » dans une chronique du Telegraph de l’an dernier.

Le premier ministre a insisté pour dire que ses propos étaient sortis de leur contexte et qu’il défendait le droit des femmes musulmanes de porter ce qu’elles veulent.
[…]

Metro.co.uk

Adrien Quatennens dément tout antisémitisme à La France Insoumise et s'en prend à l'extrême-droite
Paris : avec la grève, c’est déjà Noël pour les pickpockets

Commentaires

X
Accueil
Menu