Plein ecran

De très nombreux catholiques s’engagent dans des collectifs d’aide aux migrants, en raison de leur foi

14/12

[…] « Quasiment dans chaque collectif d’aide aux migrants, on rencontre des cathos », explique le journaliste Pierre Jova, qui a sillonné la France pour un livre sur Les Chrétiens face aux migrants (Éd. Taillandier). « Partout où se construisent des initiatives un peu concrètes de partage avec des migrants, les réseaux catholiques ne sont jamais bien loin », renchérit Laurent Giovannoni, responsable du département accueil et droit des étrangers du Secours catholique. […]

[…] Dans le réseau Welcome du Service jésuite des réfugiés (JRS), pionnier de l’hébergement citoyen, « nous sommes tous habités par l’esprit d’hospitalité mais je ne saurai pas vous dire qui est catho et qui ne l’est pas », confirme le P. Paumard, directeur de JRS. « On parle très peu de religion, mais à force de se côtoyer, on finit par savoir », renchérit Marie Dorléans, porte-parole du réseau Tous Migrants, qui note que « beaucoup de nos cathos s’investissent à long terme, et volontiers dans l’aide directe, comme la distribution des repas ».

« On retrouve surtout une génération de croyants très marqués par le catholicisme social, précise Pierre Jova, mais on rencontre aussi de jeunes catholiques qui découvrent l’engagement avec les migrants. » […] Parfois aussi, ce petit supplément de foi représente un bonus pour les accueillis. « Les personnes accueillies sont souvent très contentes de se retrouver dans des familles chrétiennes, reprend le P. Paumard. Pour certaines, ce n’est pas facile d’être dans un pays où on ne parle pas de religion et ils sont soulagés de pouvoir prier et s’en remettre à Dieu. Ça fait un point commun, et je trouve ça chouette. »

La Croix

Cameroun : « Ta fille n'est pas ta femme », la chanson polémique qui secoue le pays
Saint Ouen (93) : la ministre des Sports chahutée et exfiltrée du Red Star lors d'un match de football ! (Màj)

Commentaires

X
Accueil
Menu