Plein ecran

Déclaration d’intérêts de Delevoye: la liste des oublis s’allonge (Màj : treize mandats contre trois déclarés initialement)

Déc
2019

15/12/2019

Treize mandats au total, dont onze toujours actifs, contre seulement trois initialement déclarés, et des salaires révisés à la hausse…
[…]

Le Monde

14/12/2019

C’est un feuilleton d’un nouveau genre. Chaque jour ou presque, un nouveau mandat non déclaré de Jean-Paul Delevoye, le Haut-Commissaire aux retraites est dévoilé par voie de presse.

Les enquêtes successives du Parisien et de Capital ont permis de révéler que l’ancien ministre de Chirac occupait la fonction de président de Parallaxe, un institut de réflexion sur l’éducation depuis 2017 ; celle d’administrateur bénévole à l’Ifpass, l’école de formation aux métiers de l’assurance ; ou encore de bénévole de la Fondation SNCF qui gère les actions de mécénat du groupe…

Si la liste des « oublis » est déjà longue, le Monde révèle samedi 14 décembre deux « nouvelles ommissions » de Jean-Paul Delevoye à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui scrute patrimoine et activités des membres du gouvernement afin d’identifier les éventuels conflits d’intérêts.
[…]

BFM TV

Jean-Paul Delevoye sur Fdesouche

13/12/2019

Au cœur du mouvement social, c’est un nouveau manquement qui fait tâche pour le haut-commissaire en charge de la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye. Depuis le début de l’année 2016, il siège au sein du conseil d’administration de la Fondation SNCF, chargée d’orchestrer les actions de mécénat du géant français des transports. Une fonction, qui, au même titre que son rôle d’administrateur de l’institut de formation des assureurs IFPASS, ne figure pas sur la déclaration d’intérêts et d’activités qu’il a déposée à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le 15 novembre dernier.

Et pourtant, la case n°6 de la déclaration des responsables publics prévoit explicitement la mention “des participations aux organes dirigeants d’un organisme public ou privé ou d’une société à la date de l’élection ou de la nomination et au cours des cinq années précédant la date de la déclaration”. Pour Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, “cette nouvelle omission conforte l’initiative d’Anticor, qui a demandé à la HATVP de saisir le parquet, car ces invraisemblables manquements aux obligations de déclaration doivent être sanctionnés !” À l’heure où nous écrivons ces lignes, le procureur de Paris a déjà demandé des précisions à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique sur le défaut de déclaration d’activité de Jean-Paul Delevoye, accusé de conflit d’intérêts avec le milieu des assurances, suite aux révélations du Parisien.
[…]

Capital

Récemment sur Fdesouche (non-exhaustif) :

L’ « oubli par omission » de Jean-Paul Delevoye qui a mené à sa précédente démission il y a deux jours

Jean-Paul Delevoye démissionne d’un Think Tank le gratifiant de 5300 euros par mois (MàJ : cumul illégal, il va rembourser 140 000€)

« 50 millions d’étrangers » : la démographe Michèle Tribalat pointe les erreurs et manquements de J-P Delevoye et de France Info

L’étonnante page de couverture Facebook de Jean-Paul Delevoye…

Amandine, lycéenne à Saint-Pouange (10), élue Miss junior agricole 2020
Loches (37) : « Comment vivait-on l'hiver au Moyen-Âge dans la Cité Royale ? »

Commentaires

Accueil
Menu