Plein ecran

Pierre Ménès : « Je regrette d’avoir dit que le racisme anti-Blanc était le problème principal dans le foot français »

Déc
2019

[…] En septembre dernier, le journaliste sportif Pierre Ménès avait assuré sur Cnews que le vrai problème « en France dans le foot, était le racisme anti-Blanc», en citant l’exemple de son fils, boycotté selon lui dans son club de foot en raison de sa couleur de peau. Si le journaliste de Canal + avait fait son mea culpa sur Twitter dans la foulée, il a tenu à de nouveau assurer avoir été maladroit : « Je regrette d’avoir dit que le racisme anti-Blanc était le problème principal dans le foot. Ce n’est évidemment pas le problème principal« . […]

« Après cette polémique, j’ai reçu énormément d’insultes, de gens qui m’invitaient à rendre mes organes. J’ai aussi reçu pleins de messages qui me disaient ‘oui vous avez raison, je suis blanc, j’habitais en banlieue, je ne pouvais pas jouer on m’appelait blanche-neige« , a raconté Pierre Ménès. « Je pensais ce que je disais« , a-t-il assuré ajoutant se trouver à ce moment en direct dans une émission d’actualité générale, qu’il ne maîtrise « peut-être moins bien que le foot.

« Quand j’entends Rokhaya Diallo dire que le racisme est quelque chose d’historique je ne le crois pas. Je pense que le racisme c’est une majorité qui oppresse une minorité. Quand cette majorité est noire, maghrébine, juive ou tout ce qu’on veut, et qu’elle oppresse un Blanc c’est du racisme« , a-t-il conclu.

RMC

Roubaix (59) : 17 idées contre le racisme soumises aux candidats aux municipales
Île-de-France : 100% des abattoirs sont-ils halal, comme l'affirme Laurent Alexandre ?

Commentaires

Accueil
Menu