Plein ecran

Grèce : dans la « jungle » des migrants de Samos, une vie d’ennui et de désespoir au milieu des déchets

Déc
2019

Sur l’île grecque de Samos, non loin de la Turquie, au moins 7500 Syriens, Afghans, Irakiens, ou encore Congolais sont installés dans des tentes en bordure de la ville de Vathy. Quasiment livrés à eux-mêmes, ils attendent dans des conditions dramatiques un premier rendez-vous pour leur demande d’asile qui, pour beaucoup, aura lieu dans plus d’un an. D’ici là, impossible pour eux de partir.

[…] Autour des grillages hérissés de barbelés du centre de réception de Samos, une ancienne caserne réaménagée en 2016 pour accueillir 650 personnes, une « jungle » labyrinthique s’étend sur la colline. À proximité immédiate de la mer et de Vathy, plus grande ville de l’île, les détritus s’accumulent, parfois mêlés aux immondices. Seuls les plus chanceux peuvent dormir sous un « toit », des petites cabanes qu’un groupe de débrouillards gazaouis et syriens construisent et vendent 300 euros. Les autres font ce qu’ils peuvent, avec palettes, bâches et bouts de bois pour surélever un peu leur tente, achetée au marché noir, et la protéger des intempéries. […]

Info Migrants

Nike lance son premier maillot de bain avec hijab
Chypre : déploiement de patrouilles militaires pour lutter contre l'arrivée des migrants

Commentaires

Accueil
Menu