Plein ecran

Bordeaux : « Nana », transgenre agressé et jeté « comme un déchet » par-dessus un muret (Màj : 2 suspects et la victime poursuivis, « des violences réciproques ayant été commises »)

13/12

13/12/2019

Deux des quatre suspects placés en garde à vue mercredi, dans le cadre de l’enquête sur l’agression d’une femme transgenre dimanche à Bordeaux, ont été déférés ce vendredi devant le parquet. Ils se sont vus notifier leur convocation « le 28 février » prochain devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour « violences ayant entraîné une incapacité totale de travail de 5 jours ». La jeune femme, âgée de 25 ans, y sera aussi jugée pour des « violences ayant entraîné une ITT de 4 jours », avec une circonstance aggravante : l’utilisation d’une « arme par destination, en l’espèce un talon d’escarpin », ajoute le parquet.

L’ITT de dix jours, initialement évaluée par le médecin urgentiste qui avait pris en charge la victime, n’a en effet pas été fixée par le médecin légiste. En revanche, les deux circonstances aggravantes – violences commises en réunion et agression transphobe – ont bien été retenues. Les deux hommes encourent donc une peine de cinq ans de prison. Par ailleurs, « l’enquête a pu déterminer que des violences réciproques avaient été commises », précise le parquet de Bordeaux. Après avoir été confrontée ce vendredi à ses agresseurs présumés, Nana, qui avait reconnu avoir également porté des coups, s’est elle aussi vu notifier sa convocation devant le tribunal correctionnel, « le même jour » que ses agresseurs présumés. […]

Le Parisien


09/12/2019

[…] Elle se trouvait avec un groupe d’amis lorsque quatre hommes les aurait approchés. Leur comportement serait devenu violent lorsqu’il ont compris que la jeune femme était transgenre, relate Le Parisien citant une source proche de l’enquête. Des insultes transphobes auraient précédé l’acte de violence. La victime a été jetée d’une hauteur de 2 à 3 mètres au niveau du 6 cours du chapeau rouge.

[…]

Actu17

 

Jean-Marie Le Pen relaxé après avoir dit que "90% des faits divers ont à leur origine un immigré ou une personne d’origine immigrée"
Les futurs Jeux de Paris n'enchantent pas tout le "9-3"

Commentaires

X
Accueil
Menu