Plein ecran

Saint-Denis (93) : l’armée espère recruter grâce aux « Troupes coloniales » mais « de nombreux candidats, et bien plus qu’ailleurs, ont des casiers judiciaires »

08/12

« Malaise » d’une jeune recrue et d’un militaire, à la vue d’une grande affiche de propagande pour les Troupes coloniales placardée sur la porte d’un bureau de recrutement, en plein cœur du nouveau Centre d’information et de recrutement des forces armées (Cirfa) qui a récemment ouvert ses portes à Saint-Denis, Porte de Paris.  (…)

Comment expliquer ces difficultés de recrutement en Seine-Saint-Denis, alors que 43 % de la population du département a entre 15 et 29 ans, ce qui en fait le département le plus jeune d’Ile-de-France.

« De nombreux candidats, et bien plus qu’ailleurs, ont des casiers judiciaires. Il ne faut pas avoir de condamnation trop lourde pour postuler. On étudie les dossiers au cas par cas. Les condamnations pour violences, trafic de drogue ou pour des crimes plus graves sont évidement rédhibitoire », indique un capitaine.

Le Havre (76) : il la frappe et tue son chihuaha (MàJ : l'adolescente avait inventé son agression)
Le Thor (84) : l'incendie d'une école primaire serait d'origine criminelle, 400 000 euros de dégâts selon le maire

Commentaires

X
Accueil
Menu