Plein ecran

Bientôt, à l’école il n’y aura plus de livres…

07/12

Chronique de Thomas Clerc dans Libération sur la disparition des livres à l’école, intitulée « Book émissaire ».

Bientôt, à l’école il n’y aura plus de livres – et on s’étonne de la «baisse du niveau». C’est un fait peu connu, du moins peu commenté, mais il est là, irréversible : les livres désertent l’école, remplacés par les ordinateurs. Décision verticale, menée au nom d’une école «moderne», dont l’ordinateur est le signe le plus banal. Le livre est vieux, il jaunit comme les dents, avec ses pages qui puent la mort ou le parfum. Le vieillissement des ordinateurs, moins visible mais plus sournois, est effacé par l’obsolescence programmée. Jadis on sentait la culture d’un élève aux «poches» qu’il possédait : plus son édition du Rouge et le Noir était ancienne (avec Gérard Philipe et Danielle Darrieux en couverture), plus son capital culturel était élevé puisqu’il avait reçu son livre en héritage, de génération en génération, avec les rides et les défauts de l’ouvrage. […]

Ne comptez pas sur moi pour maintenir les sales petits secrets au chaud : le livre est au sein des établissements scolaires l’objet d’une vaste mais discrète extermination. Les manuels sont devenus digitaux. […]

Libération

Selon Greta Thunberg, la crise climatique est liée aux "systèmes d’oppression coloniaux, racistes et patriarcaux"
Autriche : le premier opéra d'une compositrice qui veut "secouer l'institution" et bousculer les genres

Commentaires

X
Accueil
Menu