Plein ecran

Moréac (56) : la commune accueille une famille de migrants maliens

05/12

[…] Ali et Hamatata Aglamine ont quitté leur pays en 2013 et se sont réfugiés au Niger pendant six ans avant d’arriver en France. « D’abord à Paris, ensuite à Rennes, et finalement à Moréac », indique Ali, qui se débrouille bien en français, contrairement à sa jeune épouse et à ses enfants qui ne parlent pas la langue. Les enfants du couple, qui en attend un sixième, sont scolarisés à l’école Le Grand Marronnier. Ils habitent désormais dans la résidence des Genêts.

« Nous avons été contactés par Terre d’asile et par la préfecture pour accueillir cette famille de réfugiés […] Ali, qui fabriquait des bijoux touaregs auparavant, et Hamatata, ont besoin, pour l’instant, de vêtements chauds. Pour les dons, s’adresser à la mairie (tél. 02 97 60 04 44) », a souligné Marie-Pierre Picaut, adjointe aux affaires sociales.

Ouest-France

Lausanne : une adolescente musulmane voilée insultée dans le métro, un retraité condamné
Mélanie Luce (UNEF) : "On veut que les années d'étude soient prises dans le calcul de la retraite"

Commentaires

X
Accueil
Menu