Plein ecran

Policiers brûlés vifs et lapidés à Viry-Châtillon : des peines de 10 à 20 ans de prison contre 8 des accusés, 5 sont acquittés (Màj : le parquet fait appel)

10/12

10/12/2019

Le parquet général de Paris a indiqué ce mardi avoir fait appel du verdict de la cour d’assises des mineurs de l’Essonne après le procès de 13 jeunes hommes jugés pour avoir brûlé quatre policiers, dont deux grièvement, à Viry-Châtillon, en 2016. Mercredi, la cour a prononcé des peines allant de dix à vingt ans de réclusion pour huit d’entre eux. Cinq autres ont été acquittés.

Lors du procès, qui s’est tenu à huis-clos à Evry pendant sept semaines – trois des accusés étaient mineurs – le parquet a requis pour les 13 accusés des peines allant de vingt à trente ans de réclusion criminelle, a rappelé le parquet général dans un communiqué. Le verdict avait été qualifié d’« incompréhensible » par les avocats des policiers ainsi que par les syndicats représentant les forces de l’ordre. Au contraire, du côté de la défense, certains conseils avaient dénoncé un « verdict médiatique ». Un nouveau procès d’ici un an maximum […]

20 Minutes


05/12/2019

[…] La cour d’assises de l’Essonne a prononcé mercredi 4 décembre soir des peines de 10 à 20 ans de réclusion criminelle pour huit des treize personnes accusées dans le procès de l’affaire des policiers grièvement brûlés au cocktail Molotov à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016, a constaté la journaliste de franceinfo présente sur place. Les cinq autres accusés ont été acquittés.

La cour a estimé que les huit hommes condamnés à des peines de dix à vingt ans de réclusion ont bien été auteurs d’une tentative de meurtre. Les syndicats de policiers estiment mercredi soir que les peines sont trop légères pour des personnes reconnues coupables de tentative de meurtre. Les avocats de la défense jugent, de leur côté, que la cour a cédé aux pressions des syndicats. […]

Le 8 octobre 2016, deux voitures de police stationnées à proximité du quartier de la Grande Borne, considérée comme l’une des cités les plus sensibles d’Île-de-France, ont été prises d’assaut par une vingtaine de jeunes. En quelques secondes, ils étaient parvenus à briser les vitres et à jeter des cocktails Molotov dans l’habitacle. Dans la première voiture, les deux sièges avant ont pris feu. Un adjoint de sécurité, aujourd’hui 31 ans, et une gardienne de la paix, 42 ans, ont été gravement brûlés. Dans la seconde, deux autres avaient été blessés par des jets de pierre. […]

France TV Info

Réforme des retraites : des syndicats policiers promettent de "bloquer le système"
L'Autorité des marchés financiers inflige une amende de 20 millions d'euros à une banque d'affaires américaine pour "avoir manipulé le cours" de la dette française

Commentaires

X
Accueil
Menu