Plein ecran

« L’Afrique est devenue la clé de la francophonie économique mondiale »

03/12

[…] En 2050, l’Afrique abritera 85 % des locuteurs francophones et, à ce jour ce sont déjà 150 millions d’entre eux, qui sont établis sur le continent, contre 100 millions en Europe. Un mouvement qui devrait sensiblement se renforcer dans les années à venir. Selon l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le nombre de francophones va passer de 274 millions aujourd’hui, à 715 millions à l’horizon 2050 (soit 8 % de la population mondiale), pour faire du français, la deuxième langue la plus parlée au monde, juste derrière le mandarin. […] Pourtant, l’anglais domine encore largement le monde du business international et le français ne représente que 20 % des échanges commerciaux à l’échelle mondiale.

[…] Alors que le français se fait de plus en plus rare en matière diplomatique, le monde de l’entrepreneuriat mise sur la francophonie pour tirer son épingle du jeu du commerce mondial. « L’une des forces des entreprises de l’hexagone, c’est le français. Il faut capitaliser sur les 700 millions de francophones attendus d’ici 2050, car on est toujours plus à l’aise pour négocier un contrat dans sa langue natale. La francophonie est, du reste, davantage un comportement qu’une simple question de langage. Dans les affaires, les chiffres seuls ne suffisent pas, il faut prendre en compte la dimension relationnelle (…) Nous devons donc maintenir la présence culturelle française, notamment en Afrique », estime Etienne Giros du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN). […]

La Tribune

Bobigny (93) : Ahcene, 18 ans, lycéen scolarisé en 2nde, sera-t-il expulsé ?
Enquête Pisa/inégalités : "Cela tient aussi au choix des familles qui fuient les écoles les plus difficiles et se regroupent ensemble"

Commentaires

X
Accueil
Menu