Plein ecran

L’historien François Dosse explique à son ami Macron sa déception face à une politique de « stigmatisation » des immigrés

Déc
2019

François Dosse a permit la rencontre d’Emmanuel Macron et du philosophe Paul Ricœur, il s’adresse à lui dans une tribune.

« Cher Emmanuel, je me permets de te tutoyer et de m’adresser à toi par ton prénom : je ne peux faire autrement au regard de l’amitié éprouvée pour toi au long de nos « années Ricœur », autour de la réalisation de La Mémoire, l’histoire, l’oubli (Seuil, 2003). Lorsque j’ai publié en septembre 2017 Le Philosophe et le Président. Ricœur & Macron, mon intention première était de défendre la vérité des faits : attester ta proximité avec Paul Ricœur, alors qu’elle était contestée par certains, qui dénonçaient une forme d’imposture.

[…] Si je prends la plume aujourd’hui, c’est que je ne peux souscrire à tes dernières déclarations sur la nécessité d’un débat national sur l’immigration et à l’orientation politique prise dans ce domaine par ton gouvernement. La stigmatisation de la population immigrée comme source des problèmes que rencontre la société française, qui se situe aux antipodes des positions éthiques et politiques de Ricœur dont tu t’es réclamé, constitue pour moi un moment de rupture majeur.[…] Emmanuel, tes propos sur l’immigration contribuent à la désintégration de ces populations fragilisées ».

Le Monde

Mickaël Harpon : terroriste ou schizophrène ? Les dernières révélations de l'enquête
Qui sont les adeptes des théories du complot ?

Commentaires

Accueil
Menu