Plein ecran

Pakistan : les locaux d’un journal assiégés pour avoir rappelé l’origine pakistanaise du terroriste du London Bridge Usman Khan

03/12

ISLAMABAD : Quelques douzaines de personnes non identifiées ont manifesté lundi devant les bureaux de Dawn pour la publication d’un article, ce à cause de la mention de l’origine ethnique de l’assaillant du London Bridge qui a tué deux personnes à coups de couteau la semaine dernière.

La foule, tendue, portant des banderoles et scandant des slogans contre le journal, est restée à l’extérieur de l’immeuble pendant près de trois heures, assiégeant les locaux et prenant les membres du personnel en otage.

Ils ont empêché les employés d’entrer ou de sortir de l’immeuble et ont exigé des excuses écrites. Certains des manifestants se sont également mal comportés avec le journal ainsi qu’avec les employés de Dawn TV lorsqu’ils sont arrivés au bureau.

Les agents de sécurité de la maison des médias ont dû verrouiller les portes pour empêcher les manifestants d’entrer dans les locaux avant l’arrivée de la police et des agents de l’administration de la capitale.

Après de longues négociations avec la direction du journal en présence d’un commissaire adjoint, les manifestants ont finalement accepté de se disperser après avoir lancé des avertissements.

Entre-temps, l’incident a été largement condamné par les dirigeants de divers partis politiques, les parlementaires et les organes de journalistes.
[…]

Dawn

Quand Vikash Dhorasso (LFI) flambait 4 smics au poker devant les caméras : "ce n'est qu'un jeu..."
Attentat de Magnanville : trois ans après, un suspect en garde à vue

Commentaires

X
Accueil
Menu