Plein ecran

Le Pontet : Akim Makhlouf condamné pour viol avec actes de barbarie (MàJ)

04/12

4 décembre 2019

[…]

La Cour d’assises de Vaucluse a déclaré Akim Makhlouf, 20 ans, coupable d’avoir entre le 23 novembre et le 2 décembre 2017, violé avec actes de torture ou de barbarie son codétenu dans une cellule de la prison du Pontet. Au cours des débats l’accusé a reconnu des faits de violence mais a contesté avoir commis les faits de viols. Il a été condamné à la peine de 23 ans de réclusion criminelle.

[…]

La Provence

(Akim Makhlouf depuis sa cellule)


2 décembre 2019

Les faits odieux auraient été commis au sein de la prison du Pontet. Incarcéré le 16 novembre pour exécuter une peine d’un mois de prison pour des cambriolages, Brice a vécu l’enfer.

(…) Lors de son transfert à l’hôpital Brice confia à une surveillante être régulièrement frappé par son compagnon de cellule qui ne le laissait ni manger, ni dormir. Il aurait alors été victime de violences de la part d’Akim Makhlouf.

Dès le premier soir, après un étranglement, il lui aurait imposé une fellation. Il est question de menaces et de violences quotidiennes à coups de poing, de ceinture mais aussi d’humiliations et de viols avec des fellations et des sodomies.

(…) La Provence

L'actrice Hafsia Herzi condamnée par la Cour d'Appel de Paris pour insultes raciales envers un VTC : "peu importe que l'auteur du propos ait eu les mêmes origines que le destinataire"
Bordeaux : condamné en 2014 pour une prise d'otage, un migrant malien est jugé pour une tentative de meurtre

Commentaires

X
Accueil
Menu