Plein ecran

Commission européenne : Jean-Claude Juncker passe la main et solde les comptes

01/12

Jean-Claude Juncker quitte la Commission européenne ce dimanche. Quel bilan laisse-t-il derrière lui ?

Le Luxembourgeois est connu et redouté pour son franc-parler. Il a dit, dans ses nombreux entretiens, avoir été déçu par […] le manque de solidarité face aux drames des réfugiés syriens et des migrants.

[…] Ministre des Finances du Grand Duché de 1989 à 2009 puis Premier ministre du Luxembourg pendant 18 ans […], Jean-Claude Juncker, 64 ans, était le dernier des architectes du traité de Maastricht (1992) encore en fonction.

[…] Il reste le plus attachant et le plus surprenant des présidents de la Commission. Sa personnalité fantasque et complexe y est pour beaucoup. Il aura été difficile à gérer. Proche de la chancelière Angela Merkel, il a ouvertement critiqué plusieurs décisions d’Emmanuel Macron et ses relations avec le président français se sont très vite tendues. Il s’est aussi heurté au populiste hongrois Viktor Orban, dont il a réclamé l’exclusion du PPE, leur famille politique […].

Il a terminé son mandat fatigué. Opéré le 12 novembre pour un anévrisme aortique, il est quand même revenu faire ses adieux à Bruxelles […].

Jean-Claude Juncker a commis des erreurs et les a reconnues publiquement […] il a [entre autres] sous-estimé l’opposition des pays de l’Est à ses propositions pour répartir les migrants…

Ouest France

Suède : un automobiliste percute un gymnase en plein match, une lettre mentionnant Oussama Ben Laden retrouvée
Sécurité routière : "evaluer-chauffeur.fr", quand un site épingle les chauffards, plaques à l’appui (sélection du mois)

Commentaires

X
Accueil
Menu