Plein ecran

Londres : Jack et Saskia, les deux jeunes tués par le terroriste Usman Khan, étaient engagés dans la réhabilitation des prisonniers (MàJ)

01/12

30/11/2019

[…]
M. Merritt, de Cambridge, était coordinateur de cours pour Learning Together, un programme de réhabilitation des prisonniers qui organisait la conférence au Fishmongers’ Hall, à l’extrémité nord du London Bridge.

Khan avait été l’une des douzaines de personnes – y compris des étudiants et des délinquants – présentes à cet événement.
Le père de M. Merritt, David, a déclaré sur Twitter qu’il était « un bel esprit qui a toujours pris le parti des opprimés« .

« Jack parlait en termes élogieux de toutes les personnes avec qui il travaillait et il aimait son travail « , a-t-il ajouté.

M. Merritt a fait des études de droit à l’Université de Manchester, où il a obtenu son diplôme en 2016.

Il a poursuivi ses études à l’Université de Cambridge, où il a travaillé au département de criminologie mettant en place Learning Together.

Audrey Ludwig, qui a connu M. Merritt par son travail, a déclaré que son « engagement profond en faveur de l’éducation et de la réhabilitation des détenus était profondément impressionnant« .

« J’adresse mes condoléances à sa famille, à ses collègues et au groupe des prisonniers », a-t-elle ajouté.
[…]
« Khan était connu des autorités pour avoir été reconnu coupable d’acte de terrorisme en 2012. Il avait été libéré de prison en décembre 2018 sous réserve d’une « longue liste de conditions de permis« , a déclaré le commissaire adjoint de police Neil Basu.

M. Basu a déclaré, samedi, qu’« à ma connaissance, il respectait ces conditions ».

L’une des conditions était que Khan soit obligé de participer au programme de désistement et de désengagement du gouvernement – dont l’objectif est la réhabilitation des personnes qui ont été impliquées dans le terrorisme.
[…]
M. Johnson s’est engagé à « durcir les peines », tandis que Jeremy Corbyn, du parti travailliste, a déclaré qu’il y avait des questions auxquelles il fallait répondre.

Mais le père de M. Merritt a dit, dans un message maintenant supprimé, sur Twitter : « Mon fils, Jack, qui a été tué dans cette attaque, ne voudrait pas que sa mort serve de prétexte à des peines plus draconiennes ou à de la détention inutile. »
[…]

BBC

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Oh yeah I finished my masters. #whatnow

Une publication partagée par Jack Merritt (@jackdavidmerritt) le


Londres. L’identité de l’une des personnes poignardées à mort lors de l’attaque du London Bridge a été révélée : Jack Merritt, diplômé de l’Université de Cambridge.

Il est l’une des deux personnes tuées par le terroriste Usman Khan.

M. Merritt a été décrit par son père sur Twitter comme un « bel esprit ».

L’identité de la femme décédée dans l’attentat n’a pas encore été révélée. Trois autres personnes ont été blessées.

M. Merritt était coordinateur de cours pour Learning Together, un programme de réhabilitation des prisonniers qui organisait la conférence au Fishmongers’ Hall à l’extrémité nord du London Bridge, dont Khan était l’un des invités.

BBC

Sécurité routière : "evaluer-chauffeur.fr", quand un site épingle les chauffards, plaques à l’appui (sélection du mois)
Nigeria : à Benin City, le recrutement des filières de prostitution à destination de l'Europe

Commentaires

X
Accueil
Menu