Plein ecran

Le Haut-commissaire aux retraites : « On aura besoin de 50 millions d’étrangers pour équilibrer le système » (MàJ : polémique)

29/11

01/12/2019

« 50 millions d’étrangers » pour financer les retraites : Delevoye s’appuie sur un rapport de l’ONU qui évoque une migration de « remplacement »


30/11/2019



29/11/2019


Il déplore un «climat malsain» sur l’immigration, nécessaire selon lui au futur équilibre des retraites.

À quelques jours d’une mobilisation sociale, cette sortie risque d’électriser un peu plus le climat général. (…) Vendredi matin, au cours d’un échange avec 80 jeunes à Créteil, au siège de la Fédération nationale de handball, le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, qui était accompagné du secrétaire d’État à la Jeunesse Gabriel Attal, a fait entendre sa différence sur la politique migratoire. «Je suis très frappé par la réaction des peuples européens, puisque la démographie européenne et son vieillissement font que si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique (…), il faudra 50 millions de population “étrangère” pour équilibrer la population active en 2050, en Europe», a expliqué l’ancien président du Conseil économique social et environnemental, après une digression sur la situation en Allemagne, pays où la pyramide


Lui qui a tout de l’ancien monde séduit le nouveau. Le Haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, est l’un des rares à faire l’unanimité auprès de la majorité, qui voit dans cet homme de 72 ans une sorte de « parrain ».

(…) L’Opinion

Jean-Paul Delevoye est successivement membre du RPR, de l’UMP et de La République en marche.

 

Tourcoing : Le Fresnoy, «villa Médicis» des arts numériques, cherche des étudiants africains
Dole (39): un individu a tenté de porter trois coups de couteau au cou d'une femme

Commentaires

X
Accueil
Menu