Plein ecran

Un aviateur, licencié après sa conversion à l’islam, gagne son procès contre le Ministère des Armées

29/11
D’après le CCIF, un militaire licencié après sa conversion à l’Islam gagne son procès contre le Ministère des Armées. Monsieur J, qui avait intégré l’armée de l’air en 2002, a grimpé les échelons d’aviateur première classe, puis à celui de Caporal et à celui de Caporal-chef en 2007. Toujours apprécié de sa hiérarchie grâce à son comportement professionnel, il reçoit une énième proposition de renouvellement de contrats, comme cela se fait dans l’armée, en septembre 2016.

Il l’accepte mais fin février il reçoit un courrier inattendu :

Le contrat du Caporal-chef J.., (…) prenant fin le 04 septembre 2017, n’est pas renouvelé », et qu’en conséquence : « L’intéressé sera rayé des contrôles de l’armée de l’air… Début mars il fait un recours devant la Commission des Recours des Militaires. Il se voit retirer son habilitation « confidentiel défense » en avril 2017, avant même la décision finale de la Commission. La Ministre se justifiant uniquement du « Secret défense » pour légitimer le non-renouvellement contractuel. […]

Alnas

Allemagne : des demandeurs d’asile déboutés mais insérés dans la société
La double peine des étrangères victimes de violences conjugales

Commentaires

X
Accueil
Menu