Plein ecran

« La majeure partie des normes que suivent les musulmans ne vient pas du Coran »

27/11
Guillaume Dye, professeur d’études islamiques et titulaire de la chaire « Islam : histoire, cultures et sociétés » de l’ULB, a codirigé l’ouvrage collectif « Le Coran des historiens », une somme de trois volumes et de plus de 3.000 pages qui éclaire le texte coranique à la lumière de l’analyse historico-critique.

Cinq années de travail, une trentaine d’historiens des religions, parmi les plus grands spécialistes internationaux, un ouvrage en trois volumes, de 1.000 pages chacun. Le Coran des historiens est l’aboutissement d’une entreprise scientifique ambitieuse, dirigée par Mohammad Ali Amir-Moezzi, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études, et Guillaume Dye, professeur d’islamologie à l’Université libre de Bruxelles (ULB). […]

Le Soir

Un sans-papiers sur deux n’utilise pas ses droits à l’Aide médicale d’État
Nigeria : une conférence universitaire sur la sorcellerie contrainte de changer de nom

Commentaires

X
Accueil
Menu