Plein ecran

Grande-Bretagne : après une rixe géante à coups de machette et 25 autres incidents, les projections d’un film sur les gangs vont reprendre, avec une «sécurité accrue» (Màj)

Nov
2019

28/11/2019

Vue Cinemas reprendra la diffusion de Blue Story après les protestations qui ont suivi sa décision de retirer le film de l’affiche. Cependant, le groupe a ajouté que des mesures de sécurité supplémentaires seraient mises en place lors des projections. La société avait retiré l’œuvre après que sept policiers avaient été blessés lors d’une rixe près d’un de ses cinémas à Star City (Birmingham), samedi dernier.

Le directeur général de Vue, Tim Richards, a déclaré que la société était « préoccupée  » par la décision de retirer le film, mais qu’elle devait donner la priorité à la sécurité du personnel et à ses clients. La société a déclaré qu’au cours des premières 24 heures de projection, elle avait enregistré 25 incidents significatifs et directement liés, dans 16 cinémas.

Le réalisateur de Blue Story, Andrew Onwubolu, a déclaré à BBC Breakfast qu’il n’y avait « aucun lien » entre la bagarre de Birmingham et son film, et s’est demandé s’il pouvait y avoir d’autres « raisons inavouables ». M. Richards a également démenti les insinuations selon lesquelles la décision de retirer le film pourrait avoir été motivée par des considérations raciales.

Il a déclaré: « J’ai passé 20 ans de ma vie à soutenir et à promouvoir la diversité et le film britannique indépendant. » « Me traiter de raciste est très, très blessant et sans aucun fondement. » « Le racisme n’est jamais rentré dans l’équation. Jamais. C’est même plutôt l’inverse. »

M. Richards a déclaré qu’il savait que Blue Story était « un film important » et qu’il n’avait jamais voulu le retirer, « car nous croyons vraiment dans le film et dans son message. Nous avons écouté la communauté et nous savons que c’est un film important à voir. » « La question est de comprendre les raisons sociales pour lesquelles des adolescents quittent leur domicile avec des machettes, des couteaux, alors qu’ils sortent juste au cinéma. » […]

News-24


25/11/2019



Le réalisateur Rapman a rompu son silence sur la bagarre géante qui a eu lieu dans un cinéma de Birmingham ce week-end, poussant la chaîne de cinémas Vue à interdire toutes les projections de son nouveau film Blue Story.

Une énorme bagarre a éclaté samedi dans le complexe Star City, dans le quartier Nechells de Birmingham, alors que les spectateurs s’installaient pour regarder le film de Rapman, acclamé par la critique. Selon certaines informations, des individus sont arrivé au cinéma équipés des machettes, ce qui a nécessité l’intervention de policiers armés dans le complexe. A la suite de ces violences, il a été décidé de suspendre la projection du film Blue Story dans l’ensemble des cinémas Vue.

Rapman, de son vrai nom Andrew Onwubolu, a réagi à la bagarre en publiant sur Twitter la déclaration suivante: «J’adresse ma sympathie à tous ceux qui ont subi les violence d’hier au Star City de Birmingham. Il est vraiment regrettable qu’une petite minorité de personnes puisse ainsi gâcher le plaisir de tout le monde. Blue story est un film sur l’amour et non sur la violence.» Faisant allusion à l’interdiction du cinéma, le cinéaste a poursuivi: «Il y a eu quelques incidents plus tôt cette année avec la sortie de The Joker, c’est regrettable, mais j’espère que les comportements violents d’un petit groupe ne jetteront pas opprobre sur le film lui-même

Rapman a ajouté: « Je prie pour que nous puissions tous apprendre à vivre avec amour et à nous traiter les uns les autres avec tolérance et respect. » Rapman a écrit et réalisé Blue Story, qui est centré sur deux amis qui deviennent des rivaux après avoir été pris dans une guerre de gangs à Londres. Il est composé de l’acteur de Top Boy Micheal Ward et de l’ancienne star d’EastEnders, Khali Best.

Un porte-parole de Vue Cinemas s’est exprimé sur le sujet: « Nous confirmons que la décision a été prise de retirer le film. La sécurité et le bien-être de nos clients et de notre personnel sont toujours notre première priorité. Nous sommes attristés d’avoir dû franchir ce pas qui n’est pas fait à la légère, d’autant que le film lui-même cherche à lancer un message fort contre la violence« .

Selon Birmingham Live, un message enregistré sur le répondeur de Vue Cinemas indique: « Nous regrettons de ne plus pouvoir diffuser le film Blue Story dans aucune de nos salles. Si vous disposez d’une réservation pour ce film, indiquez-le à un membre de notre équipe afin qu’il puisse vous proposer une solution alternative. » La police des West Midlands a confirmé que plusieurs arrestations avaient été effectuées et qu’un ordre de dispersion a été mis en place, ce qui signifie que les agents peuvent désormais arrêter toute personne qui refuse de partir lorsqu’on le lui demande […].

Metro UK

La Turquie s'apprête à expulser 11 djihadistes français (MàJ : "tout début décembre")
Éric Zemmour : « Le Pape est idéologiquement et stratégiquement un homme de gauche qui prépare l'islamisation de l'Europe »

Commentaires

Accueil
Menu