Plein ecran

Ladj Ly : « L’autre connasse de Zineb », « ce fils de pute (NDLR : Eric Zemmour) » (MàJ: le site publie des excuses mais vise les lecteurs de Fdesouche)

23/11

23/11/2019

[…]
C’était sans compter une relecture attentive de l’article, qui nous aurait permis de voir clairement des insultes à l’encontre de deux personnes, que sont Zineb El Rhazoui et Éric Zemmour.

Nous avons, dans un second temps, masqué ces insultes, qui bien évidemment, étaient inappropriées, qui plus est sur notre site, où nous combattons depuis plus de 10 ans, tout irrespect.

Le site d’inspiration identitaire Fdesouche a par la suite publié un article – ou tout du moins s’est contenté d’en réaliser un copier-coller, sans notre accord – reprenant la première version de cette interview.
Sous la pression et les menaces de certains internautes proches de ce site et de cette mouvance, que ce soit sur les réseaux sociaux ou par mail, nous avons décidé, afin d’apaiser purement et simplement les choses, de supprimer totalement cette entrevue.

Naturellement, nous tenons à présenter nos excuses, à Zineb El Rhazoui et Éric Zemmour dans un premier temps, ainsi qu’à l’ensemble de nos lecteurs, pour le contenu injurieux de cet article.
[…]

Le Blog du Cinéma


22/11/2019

Le blog du cinéma a supprimé l’interview de son site.
Archive faite à partir du cache Google


21/11/2019

Auréolé d’un prix du jury au Festival de Cannes 2019, Les Misérables débarque dans nos salles ce mercredi 20 novembre prochain et fait le bilan d’une situation catastrophique des banlieues où la jeunesse abandonnée survit comme elle peut depuis des années. Le responsable de cette œuvre humaine nécessaire ? Un natif du quartier et membre du collectif mythique Kourtrajmé, Ladj Ly.
Le Blog Du Cinéma est revenu avec l’artiste sur le défi que représentait ce premier film coup de poing, PNL et un climat médiatique pré-électoral hostile.

 

Les Misérables c’est aussi un pays sous tension. Que penses-tu en ce moment du climat délétère dans les médias vis-à-vis de l’Islam et le voile ?

C’est vrai que la situation s’arrange pas dans ce pays, « le pays des Droits de l’Homme ». Le pays qui aime faire la morale au monde entier. Au quotidien, moi, je le ressens pas vraiment ce racisme venant de nos politiques et de nos médias. Mais une grosse partie est devenue raciste et islamophobe assumée. On a l’impression qu’il y a une guerre déclarée contre l’Islam et j’ai envie de dire, contre les banlieues. Ils lient les deux ! Et les premières cibles une fois de plus, ce sont les femmes. Les femmes voilées qui ont rien demandé à personne et ont choisi de porter le voile. Quand j’entends qu’on « force les femmes à porter le voile », dans quel monde on vit ? Sortez de votre petit confort ! Venez voir comment ça se passe en banlieue ! Vous verrez que personne ne force à rien ! Ce sont des femmes qui s’assument, qui sont libres. A un moment donné, arrêtez votre spectacle à deux balles ! Nous, ça nous atteint même pas : on sait très bien qu’avant chaque élection, forcément, ils tapent sur la banlieue, les noirs, les arabes, l’Islam etc. C’est toujours le même cinéma ! Quand on voit l’autre conne… J’ai presque envie de l’insulter ! L’autre connasse de Zineb (NDLR : Zineb El Rhazoui) qui incite les policiers à tirer sur la « racaille de cité ». Va te faire enculer ! Faut se dire qu’on invite à la télé des personnes qui encouragent à nous assassiner. Comme s’il y avait pas déjà assez d’assassinats de policiers sur les jeunes des quartiers. Toute cette haine ! Je vais même pas citer le nom de l’autre là, ce fils de pute (NDLR : Eric Zemmour). Il faut que ça cesse cette habitude de monter les français les uns contre les autres. Les Misérables est un film rassembleur, qui appelle à l’harmonie. On dirait que le but de ces gens là c’est de créer une guerre civile dans ce pays. Mais il y en aura pas parce que les français ne sont pas aussi abrutis que ça. Les français ont compris qu’il y a une classe, une minorité, qui tient les médias et les politiques jusqu’à en devenir dangereux. J’appelle ça « le terrorisme » aujourd’hui. Ça ressemble à ça au début : tu pousses des gens à s’entretuer. C’est eux qui posent la première pierre, c’est eux les premiers terroristes.

"Ladj Ly sera-t-il le Diderot de Macron avec son film 'Les Misérables' » ?
Trois jeunes condamnés après la mort d’un proche de Christiane Taubira en Guyane

Commentaires

X
Accueil
Menu