Plein ecran

Paris : l’évacuation du camp de migrants de la porte d’Aubervilliers reportée faute de policiers

21/11

Une vaste opération d’évacuation d’un camp de migrants du nord-est parisien a été annulée à la «dernière minute» ce jeudi matin. En cause: l’absence d’encadrement policier, affirment les associations et la mairie de Paris.

«Normalement, la Préfecture de police assure la sécurisation de l’opération. Cette fois, il y avait trois fonctionnaires de police», affirme Dominique Versini, adjointe de la maire de Paris chargée des questions migratoires.

Quelque 700 personnes, installées Porte d’Aubervilliers, devaient quitter le campement pour être mises à l’abri, selon la mairie de Paris, deux semaines après l’évacuation de 1.600 migrants Porte de la Chapelle, à la lisière de la Seine-Saint-Denis. Selon l’élue, c’est le signe que «l’Etat n’est pas décidé à faire la deuxième grande opération d’évacuation des camps parisiens, alors que le froid arrive». La préfecture de la région Ile-de-France a confirmé cette annulation sans donner plus de précisions. «Ce matin, la préfecture de région avait prévu une maraude Porte d’Aubervilliers (…). En raison d’un mouvement de foule, les conditions n’étaient pas réunies pour assurer la bonne réalisation de cette maraude. Il a donc été décidé d’annuler l’opération.» […]

news.yahoo

Attentat du Thalys : le parquet demande un procès pour Ayoub El Khazzani, Bilal Chatra, Redouane Sebbar et Mohamed Bakkali
Jean-Michel Apathie souhaite qu'Anne Hidalgo débaptise l'Avenue Bugeaud

Commentaires

X
Accueil
Menu