Plein ecran

Les objets volés à Paris étaient revendus au Maroc : une vaste filière de recel démantelée

21/11

 

Des milliers de victimes et un mode opératoire enfin mis au jour… Fin octobre, le coup de filet des policiers du groupe « quartiers sensibles » de la sûreté territoriale de Paris (ST75) a permis de démanteler plusieurs niveaux de hiérarchie d’une équipe spécialisée dans le recel d’objets volés. Un fichier avec les prix de rachat des téléphones dérobés, selon les modèles et leur état a été retrouvé chez l’un des suspects. Les smartphones étaient ensuite débloqués, puis écoulés au Maroc en passant par des entreprises d’import-export.

Preuve de l’activité intense de ce réseau, chez un seul un receleur, 58 téléphones, des dizaines de flacons de parfum, des tablettes, des iPod, des portefeuilles Vuitton, des montres de valeur et des bijoux en grand nombre ont été saisis. Le bilan d’un seul week-end de trois jours de « travail » de son armée de voleurs.Les objets volés à Paris étaient revendus au Maroc : une vaste filière de recel démantelée

Beaujolais nouveau : une tradition perdue
Berlin : arrestation d’un Syrien qui prévoyait de commettre un attentat à l’explosif, cet islamiste travaillait dans une école primaire

Commentaires

X
Accueil
Menu