Plein ecran

A Angoulême, deux policiers municipaux verbalisent à tour de bras pour dénoncer leurs conditions de travail

20/11

En octobre, deux policiers municipaux ont infligé des centaines d’amendes pour stationnement gênant. La mairie leur a demandé d’« arrêter de s’acharner », se disant ouverte à la discussion.

Depuis douze ans, Gaëlle et Patrick Loosveldt ont la même habitude : pour rentrer chez eux, ils se garent sur le large trottoir devant leur maison, située dans le centre-ville d’Angoulême (Charente). Le mois d’octobre est venu bousculer cette routine. En moins de trente jours, le couple a été verbalisé huit fois par les agents municipaux pour stationnement gênant, fait savoir La Charente libre. Au total, Gaëlle et Patrick doivent s’acquitter d’une somme de 1 080 euros, soit 135 euros par infraction. Leur voisin a subi la même déconvenue, tout comme les autres habitants de la rue de Montmoreau et des alentours. […]

Alors qu’il n’avait adressé aucun procès-verbal en octobre 2018, l’année suivante, l’un des deux agents a dressé 82 contraventions. Son confrère, qui avait infligé sept amendes pour stationnement gênant l’année précédente, a verbalisé cette année 142 conducteurs, soit une contravention par heure travaillée, précise le journal local. Selon La Charente libre, cette salve de contraventions est liée à un mouvement de grève qui s’est déroulé durant l’été au sein de la police municipale d’Angoulême. Les agents dénonçaient notamment des difficultés avec la hiérarchie et réclamaient une hausse de leurs salaires. […]

Le Monde

Nantes : L'installation happening "La voiture transpercée par un arbre" éveille la curiosité des habitants du quartier sensible de Bellevue (màj : oeuvre incendiée après 48h)
Montpellier (34) : des migrants mineurs remis en liberté après des vols à l'arrachée récidivent en cambriolant des commerces

Commentaires

X
Accueil
Menu