Plein ecran

Grand remplacement : les décodeurs du Monde et France Culture inventent une citation (MàJ: ARTE et France Info évoquent « une confusion » )

J-5

30/11/2019

[…]
Pourtant, en consultant l’ouvrage en question, on ne trouve aucune trace de ces termes, ni dans aucun autre livre de Maurice Barrès. L’explication tient probablement à une confusion. Dans son ouvrage consacré à la naissance de l’action française, l’historien Laurent Joly résumait ainsi les inquiétudes de Maurice Barrès face à l’étranger : « Ce grand remplacement sera fatalement accompli, à brève échéance, si l’on n’y met pas bon ordre ; la France pourra toujours s’appeler la France, son âme sera morte, vidée, détruite. » Si la fin de la phrase est bien une citation de Maurice Barrès, le « grand remplacement » est en réalité un mot choisi par Laurent Joly pour synthétiser la pensée de l’écrivain.

Ce qui ne veut pas dire que l’intox soit totale, car Maurice Barrès est bien le premier à avoir théorisé l’idée d’un peuple menacé par des « nouveaux français ». Inventeur du concept donc, mais pas de l’expression dont la paternité semble revenir à Renaud Camus, son plus grand promoteur aujourd’hui.

France Info


21/11/2019

Contrairement à ce qu’ont pu écrire «Le Monde» et «France Culture», Maurice Barrès n’a jamais utilisé l’expression «grand remplacement», popularisée depuis 2010 par l’écrivain d’extrême droite Renaud Camus.[…]


20/11/2019

Cette année Le Monde, Les Décodeurs du Monde et France Culture ont répété à leur public que le terme de grand remplacement avait une origine lointaine : l’écrivain Maurice Barrès. Cette affirmation ne se base sur aucune source sérieuse et est démentie par un simple ctrl+f.

Pour faire la recherche dans L’Appel au Soldat : PDF ou HTML

La tuberculose, « maladie de la pauvreté », fait son retour en France avec un pic dans le 93
Marseille : hommage à Zineb Redouane, « La vérité on la connaît, la justice nique ta mère »

Commentaires

X
Accueil
Menu