Plein ecran

Croatie : la police ouvre le feu et blesse grièvement un migrant

19/11

Un migrant a été grièvement blessé samedi après-midi en Croatie,  un policier lui a tiré dans la poitrine en essayant d’empêcher un groupe de personnes de traverser illégalement la frontière avec la Slovénie

On ignore pour l’instant la nationalité du migrant blessé. L’incident a eu lieu dans une zone boisée de la région de Gorski Kotar, entre la Croatie et la Slovénie. C’est l’une des nombreuses routes empruntées par les migrants coincés en Bosnie qui tentent de rallier l’Europe de l’ouest.

Les médias croates parlent d’un groupe de 17 migrants qui, après avoir été repérés tandis qu’ils traversaient illégalement la forêt, auraient refusé de se rendre pacifiquement à la police, et se seraient mis à jeter des pierres et autres projectiles en direction des forces de l’ordre.

D’après la version officielle donnée par la police, un policier aurait trébuché pendant qu’il tirait en l’air, la balle aurait alors ricoché avant de toucher l’un des migrants.  La police croate a immédiatement apporté les premiers secours au blessé, avant de l’emmener à pied jusqu’à l’ambulance la plus proche à trois kilomètres. Le migrant a été hospitalisé et a subi deux opérations. Il est toujours dans un état critique.

Des organisations humanitaires ont émis de sérieux doutes concernant la version officielle des faits et affirment qu’il est de plus en plus souvent fait usage d’armes contre les migrants, elles en appellent au ministère de l’Intérieur pour prévenir ce genre d’incidents.

ANSA

Le pape déjeune avec les pauvres : le porc est interdit pour ne pas gêner les musulmans
Identité et Souveraineté, Europe, Gaullisme : Zemmour face à Asselineau

Commentaires

X
Accueil
Menu