Plein ecran

Beauvais : De retour en France après 3 ans de traque, un cambrioleur roumain arrêté à sa descente d’avion « ce n’était pas mon ADN »

18/11

Un cambrioleur a été condamné par le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines), ce vendredi 15 novembre. Cela faisait près de trois ans que la police lui courait après.

Le 14 décembre 2016, un pavillon de Versailles avait été visité. Un individu avait forcé le volet et la fenêtre d’une chambre située au rez-de-chaussée. Il s’était emparé de 30 000 euros de bijoux et d’appareils multimédias.

Les policiers du Groupe d’enquête anti-cambriolage (GEAC) de la Sûreté urbaine de Versailles avaient réussi à isoler un ADN correspondant à un ressortissant roumain. L’homme s’était évanoui dans la nature et un mandat de recherche avait été délivré.

Le 14 novembre dernier, l’individu est revenu en France. Alors qu’il descendait de l’avion reliant Bucarest à Beauvais (Oise), il a été interpellé.

Face aux policiers, il a nié les faits et n’a pas réussi à expliquer comment son ADN s’était retrouvé dans le pavillon.

À l’issue de son procès, il a écopé de 8 mois de prison, avec incarcération immédiate.

actu.fr
 

Marlène Schiappa : "Qui peut décemment nous dire qu’un violeur étranger peut rester sur le territoire sans problème ?"
Insécurité : les tricheries statistiques du Ministère de l’Intérieur dévoilées par des universitaires

Commentaires

X
Accueil
Menu