Plein ecran

Manifestation contre l’islamophobie : ce qu’en disent des Algériens en Algérie

12/11

Le nombre important de ressortissants algériens en France a conduit des Algérois à s’exprimer à la suite de la manifestation de dimanche. Morceaux choisis.

« De toute manière, c’est connu, en France, on ne nous aime pas. » La boutade est lâchée sans hésitation par Mohçine, 55 ans, comptable. Comme Mohçine, ce dimanche 10 novembre, ils sont nombreux à suivre le déroulement de la manifestation parisienne contre l’islamophobie qui aurait rassemblé quelque 13 500 personnes. Le comptable fait aisément l’amalgame entre Algériens et franco-musulmans : il raconte avoir vécu trois ans à Nice dans une aventure d’émigration dans les années 1990. « Un Mohamed reste un Mohamed, même si tu bois un verre de temps à autre, même si tu ne fais pas la prière, et je ne la fais pas, tu es assimilé à une horde qui menacerait la tranquille vie des Français », fulmine celui qui a dû rentrer en Algérie après le décès de son père pour s’occuper de sa famille.

(…) Le Point

Charlotte d'Ornellas : "La Turquie se protège en expulsant des djihadistes (...) mais si ils ont pu rejoindre l'État Islamique c'est à cause de la Turquie"
Passe d'armes entre Marianne et Check News (Libé) à propos de Madjid Messaoudene

Commentaires

X
Accueil
Menu