Plein ecran

Déscolarisation et violences : une étude dresse le portrait de la prostitution des mineures en Seine-Saint-Denis

12/11

[…]

L’observatoire, qui a mené l’enquête, a eu accès à 19 dossiers des juges pour enfants du tribunal de Bobigny et a pu analyser une quarantaine de signalements de la protection de l’enfance. Premier enseignement : la plupart des prostituées mineures (trois garçons seulement étaient concernés) sont très jeunes. L’âge des victimes signalées à la protection de l’enfance va de 6 à 17 ans, et un tiers d’entre elles ont moins de 15 ans.

Des parcours de vie marqués « par la violence », notamment sexuelle

Viols, attouchements, harcèlement à l’école… La plupart des jeunes prostituées, 89 % d’après l’étude, ont par ailleurs été victimes de violences par le passé, d’après les données des juges. 40 % des violences concernées sont d’ordre physique et sexuel, et sont souvent commises au sein du foyer. A noter aussi que les mères de 61 % des mineures ont été victimes de violences conjugales.

« Le parcours de vie de ces filles est marqué par la violence », analyse Ernestine Ronai, qui souligne les graves conséquences physiques ou psychiques engendrées. Suivent ainsi des « fugues, un mauvais rapport à l’institution scolaire, voire une déscolarisation » pour 60 % des mineures. Des facteurs qui favorisent l’entrée dans la prostitution.

[…]

France 3

Marche islamo-gauchiste : le député G. Collard compare J-L. Mélenchon à Laval
Barbara Lefebvre: «C’est la stratégie des islamistes de se victimiser»

Commentaires

X
Accueil
Menu