Plein ecran

États-Unis : le sucre tue surtout les Noirs

10/11

[…] La consommation excessive de sucre est associée au diabète, à l’obésité et au cancer. Le sucre nous tue tous, mais il tue les Noirs encore plus rapidement. Sur les trente dernières années, le nombre d’Américains obèses ou en surpoids a grimpé de 27 % parmi les adultes, passant de 56 % à 71 %, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies [qui forment l’agence fédérale principale de protection de la santé publique], sachant que les Noirs sont surreprésentés dans ces statistiques. Pendant la même période, les taux de diabète ont presque triplé. Chez les femmes noires, ces taux sont presque deux fois plus élevés que chez les femmes blanches, et ils sont une fois et demie plus élevés chez les hommes noirs que chez les hommes blancs […].

L’extraordinaire marchandisation de masse du sucre, sa force de frappe économique, ses répercussions disproportionnées sur les habitudes alimentaires des Américains et sur leur santé : rien de tout cela n’était en germe, a priori, quand Christophe Colomb a fait sa deuxième traversée de l’Atlantique en 1493, emportant des cannes à sucre depuis les Canaries […].

New-York Times

Législatives en Espagne : victoire relative du PS et très forte progression du parti anti-immigration Vox (MàJ)
Les vrais chiffres de l'immigration par le prisme de la cartographie

Commentaires

X
Accueil
Menu