Plein ecran

« Les jeunes des quartiers ne rêvent plus » selon le Bernard Pivot des banlieues

08/11

Rachid Santaki est surnommé « le Bernard Pivot des banlieues ». Il organise depuis plusieurs années des dictées géantes dans les quartiers populaires de France, afin de remettre l’écrit et les grands textes de la littérature à l’honneur là ils où ne le sont pas ou plus. Invité de Paris Direct, il revient aussi sur les violences qui émaillent depuis plusieurs semaines des quartiers dit « difficiles ». Les banlieues françaises sont-elles, comme il y a quinze ans, au bord de l’explosion? Entretien.

«Gilets jaunes» : 10 000 gardes à vue, 3 100 condamnations… une réponse pénale sans précédent
Clichy-sous-Bois (93) : une dizaine de jeunes armés de couteaux, de barres de fer et d’une machette font irruption dans un lycée

Commentaires

X
Accueil
Menu