Plein ecran

Un cadre du ministère de la Culture a intoxiqué des dizaines de femmes aux diurétiques pour les pousser à uriner devant lui.

J-6

«J’ai uriné par terre, quasiment à ses pieds. J’étais humiliée et honteuse» : Claire (1) est l’une des dizaines de femmes ayant passé un entretien d’embauche au ministère de la Culture avec Christian N., haut fonctionnaire du ministère de la Culture. Comme toutes celles qui ont subi ses agissements et que Libération a retrouvées, une question la hante : «Comment a-t-il pu faire autant de victimes, sans jamais être découvert ?» Dans cette affaire, les chiffres donnent le vertige. Entre 2009 et 2018, plus de 200 femmes – selon une liste qu’il a rédigée lui-même – ont été photographiées et/ou intoxiquées aux diurétiques, à leur insu, au ministère de la Culture puis à la direction régionale des affaires culturelles (Drac) de la région Grand Est. Elles l’ont toutes été par l’ancien sous-directeur des politiques de ressources humaines au siège du ministère, situé rue de Valois, à Paris. Son but : les pousser à perdre le contrôle et à uriner devant lui.

Yann Moix sera chroniqueur de l'émission d'Éric Naulleau sur C8
Suisse : Des centaines de mineurs d'origine étrangère ont été mariés de force pour éviter le "déshonneur"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu