Plein ecran

Turquie : les combattants étrangers de l’EI seront expulsés car le pays n’est pas un « hôtel pour jihadistes » (MàJ: premiers rapatriements dès lundi)

J-6

Le ministre de l’intérieur turc a annoncé le rapatriement en Europe des djihadistes emprisonnés en Turquie dès ce lundi

« Nous commencerons à partir de lundi », a déclaré Süleyman Soylu, lors d’un discours à Ankara. « Pas besoin de courir dans tous les sens : nous allons vous renvoyer les membres de l’EI. Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez », a-t-il ajouté.

Le ministre turc n’a pas précisé quels étaient les pays concernés par cette mesure, mais s’est adressé à l’« Europe » pendant son discours.

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi que la Turquie avait à ce jour extradé plus de 7.600 « terroristes étrangers » vers leurs pays, ajoutant que plus de 1.200 membres de l’EI étaient actuellement incarcérés dans des prisons turques…

Le Soir

 


04/11/2019

Les combattants étrangers de l’État islamique, même déchus de leur nationalité, seront expulsés car le pays n’est pas un « hôtel pour jihadistes »

[…] La Turquie a affirmé ce lundi qu’elle renverrait les membres de Daesh actuellement détenus dans ses prisons dans leurs pays d’origine, « que ces derniers leur retirent leur nationalité ou pas« , a déclaré le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu, lors d’une allocution à Ankara.

Le ministre, qui avait déclaré samedi que la Turquie n’était « pas un hôtel pour jihadistes », s’en est pris aux pays qui déchoient de leur nationalité leurs ressortissants ayant rejoint Daesh, une mesure destinée à rendre impossible leur retour. […]

BFM

Franz-Olivier Giesbert : "Le CCIF est une organisation pilotée par les Frères musulmans"
Belgique : une étudiante "kidnappée, blessée et violée" (MàJ: arrestation de Yacine B., potentiel violeur en série)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu