Plein ecran

Allemagne : un migrant clandestin jugé pour avoir poignardé à mort sa petite-amie Cynthia, qui portait le voile « par amour pour lui » (MàJ)

03/11

03/11/2019

Allemagne – Cynthia (21 ans) était allongée sur son lit et avait le dos tourné lorsque son petit-ami l’a attaquée à coups de couteau.

L’accusé tunisien Ahmed T. (28 ans), devant le tribunal pour le meurtre de Cynthia, a avoué le crime.

Il a pris un couteau et a attaqué soudainement la jeune femme. Il ne s’attendait pas à ce qu’une telle chose se produise, dit-il. Il n’y avait pas non plus de raison de la tuer, il était en colère et avait de la fièvre, a-t-il déclaré.

Selon le ministère public, l’homme souffre peut-être d’un trouble psychotique. À la fin du procès, l’homme pourrait être interné dans un service psychiatrique.

Le lundi 4 mars 2019, soit deux jours avant le meurtre, Ahmed T. a reçu une obligation de quitter le territoire allemand.

BILD


11/03/2019

Un incident s’est produit lors de la messe des funérailles de Cynthia R., 21 ans, à Worms, poignardée à mort par un migrant tunisien.

Pendant la messe à l’Église Notre-Dame, un homme est entré les bras écartés et a crié « Allah Akbar ».

Il s’agit d’un migrant pakistanais âgé de 29 ans. Il fait l’objet d’une enquête. Le mobile n’est toujours pas clair. (Heidelberg24.de)

De nombreuses personnes ont rapidement quitté l’église et ont informé la police, qui a arrêté le fauteur de troubles peu après.

(…) Mardi, le parti anti-immigration AfD organisera une rassemblement dans la ville, a annoncé leur groupe parlementaire. Le Maire de Worms, Michael Kissel (SPD), a appelé l’AfD à annuler l’événement. « Les participants doivent savoir qu’ils seront aux côtés d’extrémistes bruns, de l’extrême droite » a déclaré Kissel.

L’« Alliance contre les marches nazies » a annoncé dimanche une « protestation silencieuse » contre la manifestation de l’AfD.

(…) Junge Freiheit



Après le meurtre au au couteau d’une jeune femme à Worms, 500 personnes ont participé à une marche de recueillement.

Quatre jours après la mort de la jeune Cynthia, environ 500 personnes ont participé à une marche samedi soir, selon la police. Les participants ont allumé des bougies et déposé des fleurs devant la maison des parents de la victime, où la femme a été poignardée à mort par son petit ami tunisien mercredi soir.

Selon le ministère public, la jeune femme est morte de plusieurs coups de couteau. Elle a subi un total de 10 à 15 coups de couteau et des coupures au dos, au cou, aux poumons et aux mains.

L’arme du crime, un long couteau de cuisine, a été saisie. En octobre 2017, une demande d’asile déposée par le migrant tunisien a été rejetée.

(…) Spiegel.de


10/03/2019

Le maire de Worms (Rhénanie-Palatinat) a été placé sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort à la suite du meurtre d’une jeune femme par un migrant.

Michael Kissel, maire de la ville de Worms, dans l’ouest du pays, avait appelé au calme après le meurtre de cette femme de 21 ans, dont le corps a été retrouvé mercredi chez ses parents, tuée de plusieurs coups de couteau.

Un Tunisien de 22 ans avec qui elle avait une relation a été arrêté jeudi.

Les nombreux antécédents judiciaires du meurtrier et le rejet de sa demande d’asile ont incité les réseaux sociaux à accuser les autorités de ne pas faire assez pour expulser les criminels étrangers.

ABC News


08/03/2019

Meurtre sanglant à Worms (Allemagne) – Un Tunisien de 22 ans a poignardé à mort sa petite amie de 21 ans lors d’une dispute.

Ahmed T. passait la nuit chez les parents de Cynthia R., comme il l’a souvent fait. La jeune infirmière a son propre espace à l’étage supérieur de la maison familiale avec un salon et une chambre.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Ahmed a tué la jeune femme à coups de couteau, « plus d’une dizaine de coups » selon les inspections de la police.

Le Tunisien a avoué le crime et a été placé en détention. Depuis son arrivée en Allemagne en octobre 2017, il a vécu sous plusieurs identités, selon les enquêteurs.

Le meurtrier est bien connu des services de police pour des agressions ou des délits liés à drogue.

En octobre 2018, il a purgé une peine de trois semaines pour vol.

La famille de Cynthia est stupéfaite. Son oncle : « C’était une personne si douce. Elle ne parlait mal de personne. Elle vivait pour son travail. Elle voulait devenir sage-femme. Elle était joyeuse, aimait faire la fête. »

Le lundi 4 mars, deux jours avant le meurtre, Ahmed T. a reçu une obligation de quitter le territoire allemand.

Bild / Welt.de

Marc Trévidic : "Merah tire dans la tête d'une petite fille, j'ai été surpris de voir à quel point les gens qu'on écoutait trouvaient ça bien"
Nîmes - Un conseiller régional et des militants du RN agressés. (MàJ. 4 personnes mises en examen)

Commentaires

Accueil
Menu