Plein ecran

Besançon (25): il voulait démontrer que la femme violée par son petit frère était une « fille facile, aux mœurs légères »

03/11

[…]

Le grand frère revenait d’Algérie à l’époque. Il n’était au courant de rien, n’ayant plus de contacts avec sa famille depuis des années. Lorsqu’il apprend ce que son petit frère a fait, il ne peut y croire. Il lance alors sa propre enquête, demande aux amis de son cadet de dresser des attestations de bonne morale du mis en cause et approche l’entourage de la victime, puis la victime elle-même, afin d’obtenir un retrait de la plainte.

[…]

Il voulait leur prouver qu’elle était une « fille facile », aux mœurs légères.

[…]

Catherine Bresson, le conseil du prévenu, plaide la relaxe : « Mon client est un honnête homme. Il a juste tenté de comprendre ce qui s’était passé. » Le tribunal a tranché à 4 mois de prison avec sursis, 1 000 € de dommages et intérêts et 500 € au titre des frais de justice.

L’actualité de la semaine à Besançon :

 

Zurich : un algorithme va mélanger les élèves afin de garantir l'égalité des chances
Raphaël Glucksmann lance un appel pour empêcher l’expulsion de Samira vers l’Italie

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu