Plein ecran

Mantes-la-Jolie (78) : Les policiers victimes d’un guet-apens aux cris de « Tuez-les tous » (MàJ : Prison ferme pour 4 majeurs)

Déc
2019

13/12/19

De nombreuses vidéos avaient circulé sur les réseaux sociaux. Sur l’une d’elles, un jeune homme surnommé « Vandam du kartier » incitait à tuer des policiers.

Le mardi 12 novembre 2019 et à l’issue d’une minutieuse enquête diligentée par le commissariat de Mantes-la-Jolie puis la sûreté départementale des Yvelines, ce service procédait à l’interpellation de quatre individus du quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, dont un dont la blessure aux parties génitales le désignait d’office comme fauteur de troubles. Deux autres avaient des profils biologiques découverts sur des projectiles ayant visé les policiers. Le dernier individu étant le jeune homme surnommé jeune homme surnommé « Vandam du kartier »

L’un des jeunes a reconnu l’existence d’une embuscade et les jets de cailloux sur les policiers.

Ce 11 décembre 2019 le tribunal correctionnel de Versailles a condamné trois des majeurs à 36 mois d’emprisonnement dont six mois avec sursis pour deux d’entre eux et condamné le quatrième à 24 mois d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis.

Les quatre prévenus ont été maintenus sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy.
Actu.fr


26/10/19


25/10/19

Au lendemain de ces événements, le syndicat Alliance dénonce une « banalisation de ces guet-apens et de ces violences urbaines » dans le département des Yvelines.

« Dans la même soirée une heure plus tôt c’était le commissariat des Mureaux qui était attaqué à coup de jets de mortiers et malheureusement quelques minutes après les événements de Mantes-la-Jolie c’est un véhicule de BAC sur Trappes qui était attaqué par une quinzaine d’individus avec des jets de projectiles », souligne sur BFMTV Julien Le Cam, secrétaire départemental Alliance dans les Yvelines.

Les policiers mettent en cause un manque d’effectif et « un sentiment d’impunité des jeunes ».

BFMTV



Des policiers ont essuyé de nombreux tirs de projectiles jeudi soir à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, a appris BFMTV de source policière. Peu avant 23 heures, les pompiers avaient été appelés pour éteindre une voiture incendiée au Val-Fourré, quartier sensible de Mantes-la-Jolie. Comme c’est le cas dans ce genre de situation, les pompiers se sont rendus sur les lieux de l’incendie accompagnés de policiers pour sécuriser l’intervention.

Les policiers encerclés

Mais selon une source policière, une fois arrivés sur place, les policiers ont réalisé qu’il s’agissait d’un guet-apens. Les pompiers ont réussi à repartir, sans éteindre le véhicule en feu mais les policiers se sont eux retrouvés encerclés par une centaine de jeunes. Ils décident d’appeler des renforts et sont visés par de nombreux jets de projectiles: des tirs de mortier d’artifice et des cocktails Molotov.

Les policiers ont répliqué avec leurs moyens de défense, lanceur de balles de défense (LBD), grenades de désencerclement et grenades lacrymogènes. Un jeune homme de 20 ans a été touché à l’oeil et transporté au centre hospitalier de la ville. Un autre, a également été admis pour une blessure à la jambe.

Ces affrontements n’ont donné lieu à aucune interpellation pour l’instant. Le calme est revenu aux alentours de minuit dans ce quartier où des affrontements entre des policiers et une cinquantaine de jeunes avaient déjà eu lieu le 12 octobre dernier.

BFMTV


Orléans : des perquisitions menées après des soupçons de favoritisme sur des marchés publics
Besançon : Rosette, 88 ans, torturée et tuée, ses bourreaux ont réalisé des selfies avec son cadavre tout en écoutant du rap (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu