Plein ecran

Munich (All.) : Une étudiante de 18 ans frappée puis violée par un réfugié afghan

24/10

A Munich, une agression contre une jeune étudiante provoque la consternation et la colère : dans la nuit de dimanche, une jeune femme de 18 ans a été sauvagement frappée et violée.

Comme la police l’a déclaré mercredi, la Munichoise traversait le centre-ville vers 1h45 lorsqu’elle a parlé à un homme qu’elle ne connaissait pas.

Le réfugié afghan a proposé à l’étudiante, qui ne possédait pas d’argent sur elle, de lui acheter quelque chose dans une station-service à proximité. Il lui a demandé d’attendre un instant puis il a tenté d’embrasser la jeune femme.

L’individu a essayé de toucher l’étudiante sous son t-shirt et d’ouvrir son pantalon. Face à la résistance de la jeune femme, l’agresseur l’a frappée au visage.

Il a ensuite baissé le pantalon de la victime jusqu’aux genoux et a violé la femme sans défense qui criait de douleur. Ses cris ont attiré l’attention des passants.

Ceux-ci ont alerté la police mais le suspect a pu s’enfuir. La jeune femme a été emmenée dans une clinique après avoir reçu les premiers soins sur place.

Lundi, vers 14 heures, l’Afghan de 29 ans a finalement pu être appréhendé.

Selon les informations recueillies par le journal BILD, l’Afghan fait actuellement l’objet d’une enquête pour abus sexuel dans une autre affaire. Il est connu pour avoir commis des infractions liées à la drogue.

Wize.lifeTag24.de / Bild.de

 

120 jeunes réunis à l'appel de Bally Bagayoko, candidat LFI à la mairie de Saint-Denis (93)
Nadine Morano (LR) et les "quartiers" : "Les Blancs se sentent en territoire occupé. (...) Je ne me sens plus chez moi"

Commentaires

X
Accueil
Menu