Plein ecran

Changé (72) : les premiers pas à l’école de jeunes migrants

23/10
[…] La plupart sont arrivés en France après avoir traversé pays. Le tout, seuls, sans leurs parents. C’est donc aujourd’hui, et ce jusqu’à leur majorité, l’Aide sociale à l’enfance qui les prend en charge. Le temps leur est compté. À 18 ans, ils devront subvenir à leurs propres besoins, et surtout, entamer des démarches pour obtenir un titre de séjour, voire le statut de réfugié.

Comprendre et rapidement parler le français est donc pour eux indispensable. Principale difficulté : aucun n’a jamais connu les bancs de l’école. Ce jour-là, notre journaliste Carole Sauvage les accompagne en cours de maths. Apprendre à compter par dizaine. Voilà la leçon du jour, dans la classe de Florence Hérisson. Dans ce podcast, on entend les professeurs enseigner à Nishad, Alassane, Oumar, Baïlo et Moukhtar, âgés de 16 à 18 ans. Le programme dure cinq mois. « Nous visons le niveau A2, indique Alice Coat, coordinatrice du dispositif. Le minimum pour qu’ils se débrouillent dans le quotidien. » Ce qui semble déjà être un exploit lorsque l’on sait les épreuves rencontrées.

Ouest-France

Vaucluse (84) : Hassan, l'escroc aux cartes bancaires, ciblait les personnes âgées
Caen (14) : 200 migrants évacués du plus grand squat de Normandie

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu