Plein ecran

TikTok, la nouvelle plateforme où Daech déverse sa propagande

22/10

Les militants de l’Etat islamique ont publié de courtes vidéos de propagande sur TikTok, le réseau social populaire auprès des adolescents qui est connu pour son contenu léger.

Les vidéos – retirées depuis, conformément à la politique de l’application – montraient des cadavres exhibés dans les rues, des combattants de l’Etat islamique armés et des femmes se disant « djihadistes et fières ». Nombre de ces vidéos avaient pour fond sonore des chansons de l’Etat islamiques. Certaines incluaient des filtres TikTok, ou des images d’étoiles et de cœurs défilant sur l’écran, dans une tentative de séduire un jeune public.

« Nous prêtons serment d’allégeance jusqu’à la mort », chante en arabe des voix dans l’une des vidéos, qui semblent avoir été publiées durant ces dernières semaines.

[…]

Municipales : l'exécutif n'interdira pas les listes communautaires
Aurélien Taché (LREM) : « Julien Odoul récupère les mots de Jean-Michel Blanquer » (MàJ : Taché s'excuse)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu