Plein ecran

Cinéma : « Les fleurs amères » ou les déboires d’une Chinoise migrante prostituée à Paris

21/10
Chronique sociale d’une émouvante justesse d’Olivier Meys, « Les fleurs amères » témoigne d’un aspect sciemment ignoré de l’immigration chinoise. Tourné en mandarin, le film aborde un sujet délicat en Chine: la prostitution clandestine.

Afin de leur assurer un avenir meilleur, Lina quitte son mari et son fils de 8 ans pour émigrer clandestinement à Paris. Son objectif, devenir nounou. Sur place, rien ne se passe comme prévu et elle se retrouve avec d’autres femmes chinoises à se prostituer pour subsister, cachant la vérité à ses proches.

Malte : émeutes et voitures brûlées dans un centre de migrants
Breteuil (27) : un jeune homme arrêté pour le meurtre d'un sexagénaire

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu