Plein ecran

Bosnie-Herzégovine : 1.000 migrants transférés dans le camp de Vucjak, l’ONU craint une « urgence humanitaire »

20/10
Plus de 1.000 personnes ont été emmenées dans le camp informel de Vucjak, dans le nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, en deux jours. Le Premier ministre du canton d’Una Sana a annoncé que tous les migrants se trouvant hors d’un centre d’accueil seraient transférés dans ce centre installé sur une ancienne décharge. Depuis janvier 2018, 45.000 migrants ont été enregistrés en Bosnie. Environ 7.500 se trouvent actuellement dans le pays.

les autorités du canton d’Una Sana, au nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine, ont annoncé que tous les migrants se trouvant dans des hébergements non-officiels, des squats ou tout simplement dans l’espace public serait envoyés dans le camp de Vucjak.

« L’objectif de cette mesure est de permettre un retour à la normale pour les citoyens et d’éviter des problèmes que nous avons observé tels que la mendicité, le vagabondage, les actions criminelles et les cambriolages« , a indiqué Ale Šiljdedić, porte-parole du Premier ministre du canton d’Una-Sana, cité par le site d’information Dnevnik.

De son côté, Nermin Kljajic, le ministre de l’Intérieur du canton, a assuré au quotidien Avaz que la situation se dégradait « de jour en jour » alors que le flux de migrants arrivant dans le canton est en augmentation. « Nous avons de plus en plus de migrants à l’extérieur des centres d’hébergement car tous les centres sont pleins« , a-t-il ajouté. […]

Usk Info

Grèce : les migrants mineurs non accompagnés abandonnés à leur sort
Daniel Cohn-Bendit : « Le Rassemblement national fait des millions de voix, c'est une liste communautariste, une liste franchouillarde »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu