Plein ecran

États-Unis : un employé noir se fait traiter de «nègre» par un afro-américain, il est licencié pour avoir prononcé l’insulte à son tour

20/10

[…] Début octobre, un lycéen du Wisconsin a traité l’agent de sécurité de son lycée, Marlon Anderson, de «nègre», et ce à plusieurs reprises. Anderson a demandé à cet élève, également afro-américain, d’arrêter de l’insulter ; dans sa réponse, il a prononcé le mot «nègre» («nigger» en anglais, un terme considéré comme particulièrement violent aux États-Unis). En raison de la politique de tolérance zéro de ce lycée en ce qui concerne les insultes racistes, Anderson a été licencié quelques jours plus tard […].

«Je ne savais pas que je perdrais mon emploi parce que je n’avais pas compris que la tolérance zéro signifiait qu’on pouvait sortir le mot de tout contexte, a dit Anderson à la presse locale. Le district doit m’expliquer comment un homme noir peut perdre son emploi juste parce qu’il a demandé à un élève de ne pas l’appeler par le « n-word » [nègre]». La proviseure de l’établissement a expliqué dans un e-mail que «quels que soient le contexte et les circonstances, les insultes raciales ne sont pas acceptables dans nos écoles.» Plusieurs autres employés avaient déjà été licenciés en raison de cette politique de tolérance zéro. […]

Slate

Soest (All.) : Un demandeur d'asile harcèle sexuellement des jeunes femmes puis menace les passants avec un couteau
A la FIAC, les artistes africains sont de plus en plus présents

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu