Plein ecran

Port du voile musulman : « Une nouvelle loi s’appliquerait avec difficultés » estime Gérard Collomb

20/10
« Le président doit s’exprimer sur la laïcité » a affirmé dimanche 20 octobre sur franceinfo Gérard Collomb, le maire de Lyon et ancien ministre de l’Intérieur. « Il y a toujours des sons divers qui s’expriment et celui qui donne le ‘la’ in fine c’est toujours le président de la République« , a poursuivi l’élu alors que le port du voile est revenu dans le débat politique après un incident entre un élu RN et une mère de famille voilée au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

« Les problèmes sont plus complexes qu’il n’y paraît« . Selon l’ancien ministre de l’Intérieur, c’est plutôt par « la pratique et par la connaissance » que par une nouvelle loi pour restreindre le port du voile pour les accompagnatrices scolaires qu’il faut régler le problème. « Aujourd’hui en France la tentation est de faire de nouvelles lois et après dans leur application c’est plus difficile« , a jugé Gérard Collomb.

« Ce voile peut se porter de manière différente. Si vous regardez les différentes pratiques de l’islam à travers le monde, vous vous apercevez que les femmes portent le voile de manière totalement différente, a poursuivi le maire de Lyon. Ce qui est dommageable, c’est quand à un moment donné vous n’avez plus que des femmes avec des voiles et ça, ça se combat par la culture et l’éducation« , a-t-il conclu.

Tours (37) : fermeture de plusieurs restaurants qui abusaient de migrants bangladais
Rome : près de 200.000 personnes rassemblées contre le gouvernement à l’appel de Matteo Salvini

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu