Plein ecran

Achères (78) : 400 migrants tibétains en proie au froid et à la pluie

19/10
À Achères, en région parisienne, quelque 400 demandeurs d’asile tibétains ont planté leurs tentes sur un terrain vague depuis début août. Face à un chantier de construction d’immeubles et en lisière de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, des hommes et des femmes seuls, mais aussi quelques familles et six enfants, selon les associations, vivent tant bien que mal sous de grandes bâches tendues entre des bâtons de bois. Le but : se protéger de la pluie, fréquente ces derniers temps.

Leurs conditions de vie sont indignes, dénonce Michèle Béharel, porte-parole des collectifs. Il n’y a ni douche, ni sanitaire, ni électricité. Ils bénéficient seulement d’un point d’eau et c’est le système D pour préparer des plats chauds ».

Le Parisien

Calais (62) : des migrants privés de repas et d’eau après des agressions sur les salariés d’une association
Rokhaya Diallo : "Ma coiffure dans un contexte qui valorise le port des cheveux lisses est politique"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu