Plein ecran

Saint-Denis (93) : tensions entre riverains et migrants après l’agression d’un enfant de 2 ans et de sa mère

15/10

L’agression lundi d’un enfant et de sa mère aux abords d’un camp de migrants, avenue du Président-Wilson, fragilise la cohabitation avec les habitants.

La cohabitation s’avère tous les jours de plus en plus délicate entre les riverains et les campements de migrants qui jalonnent l’avenue du Président-Wilson, dans le quartier de la Plaine, à Saint-Denis. Lundi, la tension est même montée d’un cran, après l’agression d’un garçon de 2 ans et de sa mère.

Il est 17h30, Sandy vient de récupérer son fils qu’elle tient par la main. A la hauteur du magasin Franprix, un homme s’approche d’eux et assène un coup de poing sur la tête de l’enfant. La mère de famille lui demande des explications, elle reçoit en retour une droite en plein visage.

La police n’a pas pu se déplacer

Ce mardi matin, Sandy a encore la pommette bleuie et son fils présente une bosse sur le front.

(…) Le Parisien

Drancy. 12 gardes à vue après des rixes dans la communauté turque
Certains activistes d’Extinction Rebellion sont-ils vraiment rémunérés ?

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu