Plein ecran

Caen : Déja condamné pour escroquerie, le migrant clandestin togolais violait des femmes abordées dans le tramway

14/10

 

Un trentenaire a été condamné par la cour d’assises du Calvados, vendredi 11 octobre 2019, à Caen.

Pendant trois jours, un homme a été jugé pour viol et agression sexuelle aux assises du Calvados à Caen. Il était accusé d’avoir abordé deux femmes dans le tramway de Caen, puis de les avoir accompagnées ou suivies avant de leur imposer des actes sexuels, en 2015 et 2016.

Placé en détention provisoire depuis le 17 avril 2016, Komi Labarbore, 30 ans, a été reconnu coupable et condamné à huit ans de prison, avec, à l’issue, un suivi socio-judiciaire et une injonction de soin durant cinq ans.

Déjà condamné  en 2017 :

Deux étrangers en situation irrégulière ont été jugés jeudi 16 novembre 2017 par le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) pour escroquerie et abus de confiance, des faits qui se sont déroulés entre août 2014 et janvier 2017. Ils vendaient des robots à moitié prix sans les envoyer. Une victime a même payé deux fois.
(…) Komi Larbabore, Togolais de 28 ans, a épousé une Française qui ouvre un compte nickel pour percevoir ses mandats cash. Achille Gbenou, Beninois de 27 ans, s’est s’inscrit à la faculté pour régulariser sa situation.

La Manche Libre
(Merci à Anatole)

Il braque la MACIF de Chelles (77) avec une arme factice après avoir été traité de "Petit babtou"
66% des Français sont favorables à l’interdiction du port de signes religieux ostensibles aux parents d’élèves lors d’une sortie scolaire

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu